“Connaître les gestes de premiers secours est aussi vital que d’apprendre à lire et à écrire.”

Après plus de 30 ans passés dans le monde du secourisme dans les secteurs public et privé, F.Benachour a choisi de s’impliquer dans le développement d’un secourisme citoyen. Il a ainsi créé HelpCONNECT®, projet de diffusion multiplateforme qui a pour objectif ambitieux de sensibiliser 100% des citoyens au secourisme.

Il nous raconte ici les raisons qui l’ont poussé à développer ce projet.

En 30 ans de vie professionnelle, j’ai été témoin d’un nombre incalculable de situations dramatiques, qui auraient pu être évitées si les témoins de l’accident avaient eu les bons réflexes.

Le secourisme a été le fil conducteur de mon parcours professionnel. En tant que pompier, que cela soit sur le terrain ou en formation, j’ai toujours été motivé par la transmission de mes savoirs.

Dans un monde idéal, je souhaiterai que tout le monde ait les mêmes réflexes que les miens, et sache réagir en cas d’accident ou de malaise.

Malheureusement, j’ai constaté au fil des ans que cela est loin d’être le cas…

Appeler les secours ne suffit pas !

Souvent, lorsque je suis en intervention, je constate que les témoins de l’accident ou du malaise restent passifs vis-à-vis de la victime.

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène: le stress, la panique, la peur de mal faire ou d’aggraver les choses.

Les témoins considèrent ainsi que leur rôle se limite à appeler les secours.

En moyenne, ceux-ci mettent treize minutes à arriver sur les lieux de l’accident: ce sont treize minutes où tout peut se passer, durant lesquelles la victime doit être prise en charge.

Dans ce laps de temps, elle est sous la responsabilité des personnes qui l’entourent. Elle doit être mise en sécurité, ses constantes vitales doivent être maintenues. Pour ce faire, les gestes à réaliser sont simples, et relèvent souvent du bon sens.

En attendant l’arrivée des secours, le rôle des témoins de l’accident est donc primordial.

Objectif: 100% de citoyens secouristes

Cette passivité des témoins, trop fréquente de nos jours, s’explique par un chiffre: seulement 27% des Français connaissent les gestes de premiers secours !

Pourtant, les gestes pratiqués par les secours sont exactement les mêmes que ceux enseignés lors des formations grand public.

La différence réside essentiellement dans la gestion du stress: les secouristes sont habitués à faire face à ces situations d’urgence. Chez eux, les gestes de premiers secours relèvent du réflexe.

Après avoir été témoin de tant de drames qui auraient pu être évités, j’ai donc pris la décision de me consacrer pleinement à la sensibilisation et à la formation des citoyens aux gestes de premiers secours.

En effet, je considère que tout le monde doit connaître les gestes simples qui sauvent des vies. Pouvoir venir en aide à son prochain est aussi vital que d’apprendre à lire et à écrire.

Cette situation n’est pas irréversible

C’est pourquoi j’ai créé Help Connect: en diffusant au maximum mon savoir et mon expérience, je veux contribuer à ce que les gestes de premiers secours ne restent pas une notion obscure et deviennent un réflexe pour le plus grand nombre.

Grâce à la sensibilisation, à des formations adaptées et à des exercices réguliers, tout le monde peut apprendre à gérer ces situations d’urgence, à ne pas se laisser déborder et à sauver des vies.