Les gestes de premiers secours à l’honneur pour leur journée mondiale

A l’initiative de la Croix rouge, le samedi 08 septembre 2018 a été l’occasion de mettre en lumière la formation aux gestes de premiers secours, malheureusement encore trop peu connus en France (seulement 27% des Français se déclarent aptes à les pratiquer). Retour sur quelques médias qui se sont intéressés de près à cette journée mondiale des premiers secours.

La meilleure manière de pratiquer un massage cardiaque a été expliquée avec humour par Mathieu Vidard dans son édito carré sur la radio France inter, où il y explique que « le tempo de Staying Alive des Bee Gees pourrait vous aider à trouver le bon rythme pour le massage cardiaque à prodiguer en urgence. » Si le disco ne fait pas partie de votre répertoire musical, aucun souci: le rythme de la célèbre Macarena s’y prête également.

(Cliquer sur la miniature pour écouter le podcast)

C’est un sujet grave, abordé ici avec légèreté. En effet, 64% des accidents cardiaques ont lieu devant témoin selon les chiffres de la Croix Rouge, mais seulement la moitié déclare pratiquer un massage cardiaque. Quand on sait que chaque minute qui passe sans massage fait perdre 10% de chance de survie à la victime, ce chiffre est d’autant plus interpellant.

Santé magazine revient de manière plus sérieuse sur les trois gestes à connaître absolument afin d’être utile lors d’une situation d’urgence. Tout en rappelant qu’appeler les secours reste la priorité en cas de malaise ou d’accident, l’article explique comment réaliser un massage cardiaque, stopper une hémorragie ou utiliser un défibrillateur automatisé externe (référencés dans l’application Staying Alive, disponible sur iOS).

Une petite piqûre de rappel utile, si vous avez d’ores et déjà suivi une formation de type PSC1.

En revanche, ces petites astuces ne peuvent remplacer le suivi d’une formation délivrée par un secouriste diplômé. Le célèbre dicton « c’est en faisant que l’on apprend » n’a jamais été aussi approprié !

Et c’est bien l’objectif de cette journée mondiale du secourisme, qui a permis d’initier de nombreuses personnes aux gestes qui sauvent, afin de réduire au maximum les risques et prévenir les dangers de la vie courante.

Mais la vigilance et l’apprentissage restent de mises tous les jours de l’année !